Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Le grand présent de Noël

Par 0

Noël, c’est originellement la fête du solstice d’hiver. Pour les chrétiens pratiquant, c’est l’anniversaire de la naissance de Jésus. C’est aujourd’hui la fête des réjouissances en famille, le sacre des enfants heureux, l’orgie de cadeaux et de victuailles. Un moment de l’année où tout doit être brillant et clinquant, de nos tenues à la serviette de papier de chaque convive du dîner, en passant par le sapin et les décorations du salon.

C’est un moment qui revêt pour chacun de nous un sens particulier : une famille unie pour les uns, l’amour ou le repos du guerrier pour d’autres. Parfois les regrets ou la solitude.
Cela résonne différemment en nous selon notre vécu; nos croyances, notre sensibilité…

On offre des présents pour faire plaisir, pour montrer notre amour, faire plaisir, être poli, par obligation ou pour faire comme les autres.

 

On attend ce jour alors que c’est maintenant que tout se joue. Noël sera vite passé, alors que le présent est toujours là.
Toutes ces attentes pour un moment particulier créent ensuite de la déception. Car, si le bonheur c’est « ça », c’est triste la vie quand il n’y a pas « ça ».
Il est bon de vivre des moments particuliers. Mais leur apporter trop de signification positive ou négative, c’est créer une souffrance à venir.
Préférez vivre tous les moments de votre vie tout simplement. Lorsqu’ils arrivent.
En étant présent. Sans penser au passé, sans redouter le lendemain. Le sourire aux lèvres. Accueillez tout ce qui vient à vous avec gratitude. L’amour est là, il n’a pas besoin d’une date particulière pour se manifester.

Ne cherchez pas le grand bonheur, la grande réconciliation, la marque d’amour ou d’attention que vous attendez depuis longtemps. Vous risquez d’être déçu et avec l’excitation, les boissons, vous savez ce que cela peut donner.
Pire que la déception ou les regrets : la colère et les ressentiments. Ou la culpabilité. Ou l’exclusion (« je ne reviendrai plus »).

Donc, n’attendez rien : vivez l’instant présent.

Le plus beau des présents que la vie nous offre, c’est le présent justement.

Alors pour Noël et pour toujours :
Offrez-vous le présent !

 

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *