Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Le vrai Miracle de l’amour

Par 0

Les miracles…

Ce ne sont pas ceux qui tombent du ciel, qui arrivent à vous « comme par magie » …

Ça c’est le hasard :

C’est le cycle d’évolution, qui alterne avec les cycles d’involution comme les appelle Eckhart Tolle.
Cycles naturels comme le sont les saisons.
Croissance et régression. Mais régressions qui sont des occasions de progresser ensuite.

Bien sûr il faut être prêt à accueillir les cycles de croissances lorsqu’ils surviennent. Mais ils ne se commandent pas. On peut parfois forcer la nature … Mais alors la nature reprend ses droits d’une façon ou d’une autre.
On criera alors à l’injustice ou bien on cachera ces revers (qui ne sont qu’équilibrage) afin de faire bonne figure.

Vous participez à une loterie et vous gagnez le gros lot…

Vous vous promenez tranquillement, et un(e) inconnu(e) vous aborde et vous dit que vous êtes l’homme / la femme de sa vie…

Ça, c’est le hasard, c’est une chance. (Et qu’en ferez vous de cette chance ?)

Ce n’est pas un miracle

Le vrai miracle, c’est celui d’accéder à la conscience.

De décider d’y accéder et ainsi de se libérer de ses peurs, des souffrances causées par l’égo et vivre dans l’énergie infinie et intemporelle de l’Amour.

Cette énergie qui ne dépend pas des aléas de la météo, ni de la météo émotionnelle de vous et de votre entourage.

En fait, il n’y a qu’un seul miracle : celui de la conscience à laquelle on parvient en se reconnectant à soi-même. En étant dans le présent et donc en étant présent.

Et c’est en étant présent qu’on est d’ailleurs à même d’accueillir tous les miracles de la vie terrestre et de les apprécier à leur juste et totale expression.

Ce miracle, c’est aussi celui de l’Amour, on l’appelle aussi « bonheur », « Dieu », « Harmonie », « Félicité » « Être », « Soi », et même parfois « Grand Architecte ».

Nous l’appelons ici l’Être *

On ne peut pas le désigner ni le définir.
Juste le vivre.


(*) J’appelle « l’Être », ce que l’on appelle aussi notre âme, notre cœur, : Amour, la grâce, le Soi…  C’est le mot qu’emploie Eckhart Tolle et qui est le plus proche de « ce » dont on parle mais qui ne se définit, ni se s’explique pas.

C’est le terme le moins « marqué » de significations qui nous détournent de la Vérité.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *