Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Reconnaître et vivre l’amour véritable

Par 0

L’Amour est lié au bonheur.

En fait, l’Amour C’EST le bonheur : ce à quoi on accède lorsque l’on est pleinement présent.

On n’est pas heureux … parce qu’on aime ou on est « amoureux ».

On aime (inconditionnellement), c’est à dire que l’on est dans l’énergie de l’Amour, quand on décide de s’affranchir de ses pensées, donc de son égo, avec ses croyances et ses attachements.

Et ainsi, que l’on a lâché toutes ses peurs et ses attentes.

Le vrai Bonheur se manifeste alors sous la forme de l’Amour.

L’Amour (avec un A majuscule) ce n’est pas la passion.

Etymologiquement « passion » vient de « souffrir ». On ne souffre pas de l’Amour : on souffre de l’idée que l’on s’en fait, et de tout ce que l’on y a attaché d’attentes et de croyances.

Certes, le corps peut souffrir d’un manque physique d’une personne chère (c’est à dire avec laquelle il y a une connexion spéciale (familiale, amicale ou intime)… Mais cette souffrance n’est pas de la même nature que celle qui découle du fonctionnement de l’égo. C’est une souffrance physique qui ne mène pas à la colère ou la révolte.

C’est par exemple ce que ressent un jeune animal dont la mère est morte. Il peut même en mourir parfois, mais il ne rentrera pas dans les regrets, les remords, les reproches, la colères, la folie… Voyez-vous la différence ?

L’Amour ce n’est pas s’attacher ou être attaché.

Bien au contraire on aime vraiment que lorsque l’on est libre (mais pas indifférent).

Ce n’est pas « vivre une histoire » et voir si « ça marche ».

Une histoire, c’est forcément une projection, une interprétation, une invention de l’égo. Une illusion donc.

Ce n’est pas « attendre de l’autre », être « passionné par », ou « avoir envie de faire plaisir pour »

Ce n’est pas le sexe, le statut de parent ou d’ami, être « fier » de son compagnon ou de sa compagne.

Tout cela, c’est autre chose : des désirs, des attentes, des histoires, des projections, l’égo, des peurs, des plaisirs …

L’amour, c’est tout simplement respecter et vivre la nature profonde de ce qui EST.

En « donnant » du bonheur et de la joie, vous en recevez.
Et vous ne pouvez donner véritablement du bonheur qu’en étant dans cet état d’Amour, de non-attente, de non-projection, de non-besoin….

Il en est de même avec la nature.
La nature nous offre tant. Si nous ne la respectons pas, si nous ne rendons pas au monde ce qu’il nous donne, si nous sommes ingrats ou trop égoïste, la nature de vengera ou s’épuisera jusqu’à en disparaître.

Les animaux sont solidaires entre eux parce la nature est à la fois destructrice mais aussi solidaire.
Un groupe d’animaux ne peut survivre si chacun n’en fait qu’à sa tète ou se comporte systématiquement de façon égoïste.

Dans un groupe d’animaux, un membre blessé est souvent soutenu car un jour un autre peut l’être. CE n’est pas du calcul, c’est naturel. C’est la vie telle qu’elle est.

Pourquoi aller contre la nature ?

Pourquoi aller contre cet élan ?


Nous ne devons pas aimer la nature par idéologie ou obligation.
Cela doit être « naturel » et authentique.

Lorsqu’on est pleinement présent on aime forcément tout ce qui nous entoure, toutes les énergies, tout ce qui est.

Et donc, naturellement, on honore et on prend soin de la nature.

Enfin, inversement, être dans l’Amour véritable est un indice imparable pour savoir qu’on est dans l’instant présent.

Car l’Amour est cette énergie liée à l’infinitude du moment présent.

Et lorsqu’on est dans le passé ou le futur, donc dans nos pensées, l’Amour véritable ne peut pas s’exprimer.

Parce que l’Amour est cette énergie au delà de tout qui n’a pas de cause et de conséquence, qui n’est ni « dans les pensées », ni dans le passé, ni dans le futur.

Aucun commentaire

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *